Un site utilisant unblog.fr

La Makatonade, suite et fin !

Voilà amis lecteurs, aujourd’hui j’ai effectué ma mission deuxième journée de formation Makaton…

J’ai fait ma princesse, pour le retour je n’attendrai pas 2h dans le froid, non cette fois je rentre avec un VRAI TGV qui part de Lille, et tout ça pour la modique somme de 5€ de plus que le ouigo (oui je sais, je suis une folle mais que voulez vous c’est bientôt Noel après tout !).

Mes zhoms me déposent à la gare, et cette fois-ci j’ai le coeur serré… Déjà que je vois peu mon amoureux, mais quand il a des jours de repos moi je dois partir et des fois je me dis que c’est pas juste… Bref, c’est comme ça hein, et me voilà repartie, train, hôtel, dodoooo (enfin vite dit, je dors mal évidemment), lever, camouflage façon Michelin, métro, boulangerie (ben quoi ??) et me voilà !

C’est partit on va se faire péter le cerveau à coup de signes ! Je suis rassurée, on fait un tour de table et tous les mômes ont fait des progrès, c’est motivant ! On apprend des signes, on parle de la façon dont on les met en place, même si ben on a tous déjà mis ça en place comme on pensait devoir le faire… Après cette journée bien remplie, je n’ai plus qu’à rentrer chez moi…

…Mais avant, je caresse l’espoir fou d’aller au marché de Noel ! si si je vous jure j’y ai cru ! Mais quand j’ai vu la foule, non pas que je sois autiste moi aussi, mais la nuée façon allumage des vitrines Lafayette, euh non merci, j’ai mes limites. J’en profite pour acheter les fameuses gaufres à chéri et je file au train (bon ok j’avoue tout, avant ça je me tape allègrement un bretzel et je me paye même le luxe de me prendre en selfie devant la gare avec ledit bretzel, devant la foule qui se demande ce que je fais là… faut dire que là tout de suite, pour le coup, j’ai un peu l’impression d’être en vacances).

Dans le train je me pose et là la fatigue me tombe d’un coup sur la couenne, j’ai froid, faim, chaud, la nausée, sommeil, bref la vie quoi… après ce trajet qui me parait une éternité, je retrouve enfin mes zhoms.

Imaginez qu’une fois arrivée, je pense que c’est la soirée de Noel et que je dois ressortir pour y amener mon fils… Je m’extirpe donc à contrecœur du canapé, pour accompagner le fameux fils qui a décidé de me pourrir la soirée à coup de larmes et de crises pour jouer dans notre voiture (il faut savoir que pour mon fils, les voitures c’est la base…). J’ai abandonné, j’ai abdiqué, je l’ai raccompagné à la maison, on a fait des pâtes, une douche chaude et au lit.

Sur ce public adoré, le mien (de lit) m’appelle aussi ^^

On veut plus d’infos sur la formation Makaton ? c’est par ici : http://www.makaton.fr/

3 décembre, 2016 à 21 h 12 min


Laisser un commentaire